Présidentielle 2017 et Santé


Candidats à la présidentielle 2017 et Santé :
Quelques points de repère




Candidat
Points clefs
  • Renforcer et accélérer la mise en place des parcours de soins grâce à un dossier médical personnel informatisé et faire du médecin traitant l’acteur central du parcours de soin (et garantir aux médecins traitants une juste rémunération en prenant en compte.
  • Favoriser la mixité des parcours publics/privés.
  • Revoir l’ensemble des formations en santé ainsi que la sélection.
  • Engager la recomposition de la carte hospitalière
  • Améliorer le maillage médical du territoire en développant maisons médicales et structures de petites urgences.
  • Assurer un bon accès au soin sur l’ensemble du territoire en développant des incitations à l’installation dans les zones sous dotées. Associer les élus, représentants des patients et les professionnels de santé aux décisions des Agences Régionales de Santé (ARS).
  • Revoir le rôle de CHU, créer un label « Hôpital France », rétablir les 39 heures à l'hôpital.
  • Introduire une franchise médicale universelle en fonction des revenus dans les limites d'un seuil et d'un plafond : le reste à payer étant pris en charge par la prévoyance et les assurances complémentaires.
  • Réorganiser dans la concertation la carte hospitalière et l’organisation du travail au sein des hôpitaux : développement en particulier des maisons de santé qui pourront prendre en charge les « petites urgences » afin de désencombrer les services d’urgence.
  • Mise en place du DMP (dossier médical personnalisé) à condition que toutes les conditions relatives à la protection des données et à leur confidentialité, notamment vis-à-vis des sociétés d’assurance, soient garanties.
  • Desserrement du numerus clausus dans les facultés de médecine pour permettre de pourvoir les besoins médicaux avec du personnel français formé en France.
  • Valoriser prioritairement l'acte de prévention : il faut confier à d'autres que les médecins, les tâches administratives et inventer de nouveaux métiers pour qu'ils puissent déléguer des missions.
  • Nouveau mode de paiement : des nouvelles possibilités de contractualisation seront ouvertes, voire des forfaits pour les publics sensibles en laissant le libre choix au praticien de s'engager ou non.
  • Abrogation de la Tarification à l'activité (T2A)
  • Suppression du secteur 2
  • Fusion de la sécurité sociale et des mutuelles, et remboursement des soins de santé à 100%
  • Moratoire sur toutes les fermetures d'équipements médicaux
  • création d'une "mission nationale d'accès aux soins", intégrée aux agences régionales de santé (ARS) destinée faciliter l'installation de médecins dans les zones où la demande est forte
  • lutter contre les journées interminables au sein de l'hôpital, reconnaissance du temps de transition entre les équipes comme du temps de travail, meilleure prise en compte des demi-journées
  • création du médecin généraliste ville/hôpital assurant les consultations au sein d'un hôpital et au sein d'un cabinet dans les zones sous-dotée

 

Actualités : un sondage réalisé par le Journal International de Médecine du 21 au 27 février auprès de 597 médecins et pharmaciens donne François Fillon largement en tête (40%) devant Emmanuel Macron (33%). Benoît Hamon est à 10%, Marine Le Pen à 7%

 

A consulter également :

- sur la Télé CFE-CGC : Quel est le rôle de la CFE-CGC à l’approche des élections ? - Le talk CFE-CGC Mars 2017 : cliquez ici

- sur le site de la Tribune : Les Français pessimistes sur l'avenir des remboursements des soins par la Sécu : cliquez ici

- on consultera en ligne la brochure Pacte social 2017, éditée par la CFE-CGC à l’occasion de la campagne 2017 pour la Présidence de la République française, intitulé « Quelle société pour demain ? » cliquez ici
cet ouvrage a été adressé, par courriel, à l’ensemble des candidats officiel

- La CFE CGC, à l’occasion de la campagne pour les présidentielles a rédigé un document, largement diffusé et reprenant l’ensemble de son corpus de valeurs et de propositions : cliquez ici

 

Pour simple information, vous pouvez consulter la pétition en ligne adressée aux candidats à la Présidence de la République concernant le maintien de la Sécurité Sociale dans son principe de solidarité


Rédaction : Christophe Dieux, Bruno Sutter


Nous contacter à propos de cette rubrique, posez vos questions : cliquez ici


mise à jour : 21 mai 2017




Qui sommes-nous ?  -  Bureau  -  Actualités  -  Textes et références  -  Espace Presse  -  Archives  -  Adhésion  -  Liens
Mentions légales  -  Plan du site  -  Contact  -  Copyright 2010-2013 © SYMHOSPRIV. Sité développé par OPALISTIC