SYMHOSPRIV Actualités

Actualités


30 novembre 2017

Rémunération des "mercenaires de la médecine"

En 2013, Un rapport parlementaire estimait à 500 millions d’€ par an la facture liée aux recours à l’intérim. Le député Olivier Véran avait proposé le plafonnement des rémunérations pour tout type de contrats de recrutement de courte durée au dernier échelon de la grille de salaires majoré de 21%. Soit un salaire journalier maximal de 420 € nets, hors indemnités et primes.

Un décret daté du 24/11/2017 fixe un salaire brut maximum pour la rémunération d'un praticien (médecin, dentiste ou pharmacien) mis à disposition dans un établissement public de santé par une entreprise de travail temporaire pour une journée de vingt-quatre heures de travail effectif.

Ce salaire brut maximum est de :
- 1404,05 € en 2018
- 1287,05 € en 2019
- 1170,04 € en 2020
(Le montant est majoré de 20 % au titre de l'année 2018 et de 10 % au titre de l'année 2019).

Par ailleurs, le décret impose aux agences d'intérim de renseigner les établissements publics de santé sur les qualifications, l'autorisation d'exercice, l'aptitude, ainsi que le non-cumul d'activité

consulter le décret du 24/11/2017

28 mars 2017

Principales mesures de l’accord du 28 mars 2017 relatif à l’assurance chômage : après un mois de négociation, les partenaires sociaux ont élaboré un accord sur l’assurance chômage, relativement équilibré, d’une durée de 36 mois, qui prévoit des efforts partagés entre demandeurs d’emploi et employeurs.

Lire aussi : Assurance chômage : la-CFE-CGC prend ses responsabilites

Dévalorisation sans concertation des actes d'imagerie : c'est parti
consulter le JO du 12 février 2017
consulter notre point de vue
Surmenage chez les médecins hospitaliers : d'après une étude irlandaise un médecin sur trois a souffert de surmenage et que quatre sur cinq sont confrontés à un stress important au travail. Consulter le rapport de l'étude (en anglais)

"MOOC"
( massive open online course)

ou FLOT
(formation en ligne ouverte à tous)

anti burn-out
destiné aux entrepreneurs
Pour en savoir plus, cliquez ici

41% des actifs ont posé au moins un jour d'arrêt maladie en 2016, selon une étude Ifop/Securex. Et 13% d'entre eux reconnaissent l'avoir fait pour une raison autre que leur santé.

Lire l'article sur le site BFM TV
Quelle société pour demain ? État des lieux et perspectives
Les propositions de la CFE-CGC pour une société en phase avec son temps - cliquez ici

Consultez l'analyse des programme santé
des candidats à la présidentielle, en particulier pour l'hôpital

Cliquez ici

Représentativité syndicale 2017 : Forte progression de la CFE-CGC.

La CGT et la CFE-CGC saisissent le conseil de l'Europe contre la législation des forfaits en jours et des astreintes issue de la loi "travail" - cliquez ici
(lire l'analyse du Figaro)


Page dédiée DPC

décret le 10 juillet 2016. Incertitudes...
dossier de presse de l'Agence DPCV janvier 2017

prélèvement à la source de l’impôt : qu’est-ce que ça va changer ?
Cliquez ici pour consulter le magazine CFE CGC
Egalité professionnelle : le guide CFE CGC
Formations CFE-CGC : handicap au travail
Financement de la sécurisation des universités :
sur le dos de la FIPHFP
!
Gouvernance du DPC :
publication d'un nouveau décret le 10 juillet 2016
GHT : le 1er juillet ... 2016 !
CCN 51 : négociation en cours : il est temps
T2A : Mission Veran - Rapport d'étape

 

Le SYMHOSPRIV regroupe des médecins de sensibilités diverses. Cette page laisse libre cours à leur parole indépendamment de toute consigne syndicale et /ou politique.

Responsables éditoriaux : Christian Sochala, Valérie Leclercq, Christophe Dieux, Bruno Sutter

 

Nous contacter : cliquez ici

 

 

mise à jour : 30 novembre 2017




Qui sommes-nous ?  -  Bureau  -  Actualités  -  Textes et références  -  Espace Presse  -  Archives  -  Adhésion  -  Liens
Mentions légales  -  Plan du site  -  Contact  -  Copyright 2010-2013 © SYMHOSPRIV. Sité développé par OPALISTIC