CFE-CGC CHSCT

 

 


NON à la disparition du CHSCT !


OUI à une prévention efficace !

 


Le projet de réforme du Code du travail prévoit de fusionner les instances représentatives du personnel : délégués du personnel (DP), comité d'entreprise (CE) et comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). De quoi chambouler et fragiliser les règles du dialogue social en entreprise. Car chaque instance occupe à cette heure une place bien définie, avec ses propres prérogatives et expertises au service des salariés.


Depuis sa création en 1982, le CHSCT est devenue une instance essentielle, qui assure la promotion de la santé et de la qualité de vie au travail.


Alors même que les transformations de l’entreprise sont de plus en plus rapides, que les condi­tions de travail sont mises à mal, que de vraies violences sociales existent (favorisant le développement des risques psychosociaux et de l’épuisement professionnel), la disparition du CHSCT nous ramènerait 35 ans en arrière.


L’instance unique envisagée ne permettrait aucune expression ni aucun contrôle des conditions de travail. Autre danger pour les salariés : l’éradication de la jurisprudence protectrice et spécifique qui s’y attache.


La CFE-CGC en appelle à la vigilance et à l’action de tous les salariés et de leurs représentants du personnel, pour le maintien d’une prévention efficace !


Afin de nous opposer ensemble à la disparition programmée du CHSCT comme instance distincte, nous vous invitons à signer la pétition lancée par la FIECI .


 

Signez la pétition : cliquez ici

 




 


mise à jour : 11 juillet 2017




Qui sommes-nous ?  -  Bureau  -  Actualités  -  Textes et références  -  Espace Presse  -  Archives  -  Adhésion  -  Liens
Mentions légales  -  Plan du site  -  Contact  -  Copyright 2010-2013 © SYMHOSPRIV. Sité développé par OPALISTIC