ARS : agence régionales en santé

Quel avenir pour les ARS ?
(Agences Régionales en Santé)

 


GHT & ARS - nouvelles réflexions


On peut légitimement se poser la question suivante : comment les GHT et les ARS vont-ils cohabiter et partager leurs prérogatives ?

Dans la " Lettre de Galilée du 30 mai 2016 ", Philippe Rollandin, journaliste spécialisé en économie de santé, n'y va pas par 4 chemins : l'article intitulé : " Marisol Touraine enterre les ARS " dresse un avenir sombre pour les ARS : " De stratèges et planificateurs régionaux, les directeurs d'ARS sont relégués au rang d'aides-comptables… " . Plus loin une autre source d'inquiétude : " Entre des hôpitaux qui vont se regrouper et vivre de manière autarcique et une médecine de ville, échappant à toute règle régionale et toute approche territoriale, le divorce est consommé . "


Tout n'est probablement pas aussi manichéen, tout n'est pas écrit. Ainsi à la lecture de l'arrêté du 29 avril, on apprend que la convention constitutive des GHT est " signée par les directeurs des établissements partiesau groupement (sic) et soumise à l'approbation du directeur général de l'agence régionale de santé compétent ". Mais ce qui se passe en cas de non signature n'est pas bien clair.


Ces GHT relèvent de comités stratégiques présidés par le " directeur de l'établissement support " qui apparaît comme un rouage essentiel. Cela étant, il n'est nulle part indiqué comment sont recrutés ces directeurs d'un nouveau genre.


A suivre ...

 

Références et liens :


La Lettre de Galilée du 30 mai 2016

http://www.lalettredegalilee.fr/marisol-touraine-enterre-ars

 

ARS : en quelques chiffres

Les ARS ont été crées le 1er avril 2010

Il y a 26 ARS ... normalement bientôt moins avec les nouvelles régions

9 500 employés (365 par agence en moyenne), dont 7 800 fonctionnaires et 1 700 agents de droit privé (soit un budget salarial que l'on peut estimer à 18 millions d'Euros par agence, auquel il faut ajouter les frais de fonctionnement)


Pour en savoir plus : dossier de presse 2010

 

Les régions en France

- 27 de 1956 à 2015,
- 18 depuis le 1er janvier 2016 (12 régions de France métropolitaine + la Corse, et 5 d'outre-mer)


Le nombre des ARS devrait diminuer. Ce qui réduira la concurrence qu'elles trouvent parfois légitime de se faire et sera source d'une double économie (ce qui est par ailleurs une des missions des ARS !). En avez vous entendu parler ??



Rédaction : CS & BS


mise à jour : 31 juillet 2016







Qui sommes-nous ?  -  Bureau  -  Actualités  -  Textes et références  -  Espace Presse  -  Archives  -  Adhésion  -  Liens
Mentions légales  -  Plan du site  -  Contact  -  Copyright 2010-2013 © SYMHOSPRIV. Sité développé par OPALISTIC